Les aventures de LiGlo au pays des ayants droit. #9

Nous sommes le 17 Janvier 2014 et on cherche encore à épargner les ayants droit. Bonsoir !

Hadopi et CSA barde au Sénat

Alors qu’Aurélie Filipetti est plus déterminée que jamais à faire fusionner la Hadopi avec le CSA, le Sénat lui, serait peu favorable à cette issue, après une réunion qui s’est tenue Jeudi 16 Janvier matin en présence en outre des présidents de l’Arcep, de la CNIL, du CSA et bien entendu de la Hadopi. Ce projet de fusion, grand fer de lance du Ministère de la Culture et de sa Loi Création en préparation, n’est visiblement pas suivi par les Sénateurs. Retrouvez ICI le discours de Marie-Françoise Marais, présidente de la Hadopi, défendant son Offre Légale ainsi que son « expertise » de régulation.

Toujours au taquet, la Hadopi aurait envoyé 1 millions de mails avertissant les pirates de leurs plus ou moins supposés « méfaits » sur l’industrie culturelle. Une hausse de 74% par rapport à 2012. Vraiment, nous attendons avec impatience cette fameuse « étude » qui viserait à légaliser les échanges pair-à-pair. La Licence Globale ? Ca n’a pas l’air d’être au programme…

Industrie musicale

Chez Cordes & Âmes, cette nouvelle nous a choquée, en témoigne le dernier éditorial de Matthieu Fontana : les lobbies musicaux (notamment l’IFPI, Fédération Internationale de l’Industrie Phonographique) souhaiteraient sanctionner les moteurs de recherche de proposer du contenu musical « illégal » et les enjoindre à déréférencer les pages litigieuses. Autant dire adieu à la Neutralité du Net. En France plus précisément, c’est la Haute Autorité (encore ELLE) qui, sous couvert d’un double discours d’apparence paradoxal, ouvre insidieusement la voie à la censure des contenus. On en est là.

L’infographie de la semaine, c’est ce Gif animé retraçant l’évolution du support musical des années 80 à 2010, ou l’âge d’or et la chute du Compact Disc™, alors que le support vinyle, lui, aurait plutôt tendance à réapparaître doucement.

Le site de la branche musique de RFI nous livre un article intéressant sur le devenir du disque « Live », en train de mourir peu à peu au profit du DVD, et des contenus présents sur Youtube et consort.

Random.ly

Loin de moi l’idée de ne vous annoncer que des nouvelles désastreuses : il semblerait que l’Iran aurait réhabilité son orchestre symphonique, fermé en 2012.

Un peu d’histoire. Tout d’abord, une Timeline réalisée par Google sur la popularité des courants musicaux. Joli graphique, mais dont on peut déplorer l’absence de la musique classique (un gros mot peut-être…). Histoire toujours avec ce résumé d’un livre à avoir sur son chevet quand on est fan du genre : « Jazz, les échelles du plaisir », d’Olivier Roueff, qui retrace l’importance sociale du genre en France.

Korben, que tous les habitués des réseaux sociaux un peu geeks connaissent pour la richesse de son site, nous propose un tutoriel sur un outil permettant de transcrire un fichier audio en version texte : oTranscribe. Ce qui s’avère fort utile et pourrait même servir à des étudiants en Analyse musicale en épreuve de commentaire d’écoute  (par exemple).

Si vous êtes épileptique, un médicament pourrait vous donner l’oreille absolue, vous savez, cette capacité à reconnaître directement la hauteur d’un son mais qui, au final ne sert pas à grand chose à part briller en société.

Sucreries

De l’insolite cette semaine, avec cet ingénieux compositeur qui crée sa musique avec des… saucisses, ainsi que cet agrégateur graphique et ludique vous proposant des tubes selon votre humeur du moment.

polypus perditus