Cité de la Voix #11 – L’ensemble Alkymia

ensemble alkymia

L’ensemble

La restitution de la musique ancienne vocale abordée d’une manière originale et mise en correspondance avec des compositions contemporaines sur instruments anciens est au cœur du projet de cet ensemble à géométrie variable.

Fondé en 2013, l’ensemble est formé de chanteurs professionnels et en voie de professionnalisation ainsi que d’instrumentistes spécialisés en musique ancienne et contemporaine. Actuels et anciens étudiants des Conservatoires Supérieurs et Régionales et d’origines différentes : France, Bolivie, Espagne et Colombie.

Recette secrète des sorcières et enchanteresses

A absorber en une fois, sans pause ou entracte. Eléments de la préparation : pièces restituées des manuscrits du XIVe siècle, pièces qui en sont inspirées et compositions récentes entremêlées. Avertissement : transformation mutuelle des morceaux anciens et contemporains, brouillage des repères par les va-et-vient des sons en contrepoint, entre musique mesurée et non mesurée, textes sacrés et profanes.

Les ingrédients

Pour la musique du XIVe siècle :
1 motet-conduit du Codex de las Huelgas : Belial Vocatur
1 chanson du Livre Vermeil de Montserrat : Ad Mortem festinamus
1 motets du Livre Vermeil de Montserrat : Stella splendens in monte.

Pour les pièces inspirées de la musique médiévale :
3 de Quatre chœurs pour voix d’enfants de Maurice Ohana
Sauh IV pour 4 voix de femmes de Giacinto Scelsi.

Pour la création

Une relecture- composition en deux parties autour du thème de la danse macabre du Livre Vermeil de Montserrat pour sept voix de femmes et 2 percussionnistes de Daniel Alvarado : Memento Mori

La préparation

Travailler dans le secret, répéter, mettre en mouvement. Effet désiré : concert-spectacle où chanteuses et instrumentistes se meuvent dans l’espace. Ils offrent au public un temps en suspens, alchimie de musiques du passé et du présent. Il y a glissement naturel sans rupture dans le temps entre les pièces des manuscrits du XIVe siècle (restituées selon les sources écrites) et les pièces postérieures. Les chants religieux deviennent incantations, le sacré tend au païen, jusqu’au magique.
L’oeuvre de Daniel Alvardo s’inscrit dans la prolongation des pièces anciennes par l’utilisation des éléments de composition savante ancienne (contrepoint) assimilés par le langage personnel du compositeur.

Ensemble Alkymia XIV 2

Sopranos : Camille Joutard, Maeva Depollier, Marie Remandet, Lucie Minaudier.
Altos : Alina Delgadillo, Laure Ilef, Axelle Verner
Percussions : Sebastien Herbier, Mathilde Dambricourt
Direction musical et artistique : Mariana Delgadillo Espinoza
Prise de son : Camille Frachet
Crédit photo : Pierre Combet

Oeuvres enregistrées :