Construire un DAC 24bits/192khz avec un Raspberry pi

Dernier volet de cette première série qui porte sur les usages du nano-ordinateur raspberry pi dans la musique. Vous êtes nombreux à nous avoir demandés la recette du DAC.

En cette période de Noël, vos vœux sont entendus ! Vous allez pouvoir écouter vos albums préférés en 24bits et 192khz avec vos oreilles bioniques sans pour autant écorner votre budget alimentaire (blague de mauvais goût en temps de crise).

Nous avons à disposition un très bon système d’exploitation basé sur Debian qui a été optimisé pour les mélomanes : Volumio. Il possède un noyau qui peut fonctionner en temps réel, une large gamme de drivers convertisseur numériques – analogiques intégrée. Pourquoi ne pas combiner tout cela avec une carte dédiée au son ?

Après quelques recherches sur le net, nous nous sommes décidés pour l’achat d’une « Hifiberry », commercialisée en Suisse. Les drivers de cette carte sont tous disponibles en open source, ce qui lui permet d’être inclue par des développeurs dans de nombreuses distro (Raspbian, Volumio, OpenElec, Rasbmc, RuneAudio, PiMusicBox, piCorePlayer, SqueezePlug, etc), bref un concept intelligent, ouvert à tous et qui va encore s’étendre.

hifiberry, raspberry pi, cordes et âmesCette fois-ci nous utiliserons le modèle Raspberry Pi B+, après avoir reçu la carte DAC, nous la branchons tout simplement sur le connecteur GPIO 40 broches du nano ordinateur. C’est un peu étrange de se dire que ces ports GPIO peuvent également contrôler et faire voler un drone et qu’ici on va décoder de la musique…

On insère la carte préalablement formatée avec Volumio, on branche les câbles à l’amplificateur (rouge, blanc…) et on allume la framboise mélomane.

On se connecte sur la page dédiée à l’interface de Volumio et tout se passe à merveille ! Nous ne détaillons pas car tout a été déjà documenté lors du dernier article.
On porte ensuite le choix des drivers I2S utilisés par le système sur Hifiberry +.

interface volumio hifiberry+Et voilà c’est aussi simple que de jouer aux Lego avec son enfant… et le son est excellent. Le traitement du son fera sans doute l’objet, dans les semaines à venir (et en fonction du planning) d’un autre article comparatif, plus technique.
Si vous êtes intéressés par une commande groupée de toutes ces cartes, merci de nous laisser un mail via l’onglet Contact.