La culture est une réponse au terrorisme

humaniste
Il est difficile de parler de cet acte odieux et violent dont nous avons tous été victime et témoin la semaine dernière. Après quelques jours nécessaires pour “encaisser” cet événement, nos condoléances se tournent naturellement vers les familles et les amis des victimes.

Le terrorisme est un cancer. Il se nourrit de la peur, de la division et de l’ignorance. On peut tenter d’éradiquer chimiquement toutes les cellules cancéreuses au prix de grands efforts et d’une grande souffrance, d’effets secondaires, or on peut parallèlement décider de changer sa vie, son mode d’alimentation, ses pensées…

Comment combat-on la peur, la division et l’ignorance ? Par le rire, la fraternité et la culture. La culture du rire, la culture de la fraternité et la culture du beau, tous ensemble.  Vivre ensemble c’est décider de trouver le plus petit dénominateur commun au sein de la diversité culturelle, et de l’ériger en symbole de fraternité, de construction sociale. Aussi serait-il salvateur de se pencher à nouveau sur les écrits d’un Averroès qui demande de faire « appel à l’examen et à la réflexion », et provoquer « un éveil aux méthodes de l’examen ».

Pour terminer sur une note d’espoir qui nous accompagnera je l’espère toute cette année 2015, quoi de mieux qu’un peu de musique… tirée d’un film qui nous a tous marqués : « Le Destin » de Youssef Chahine.

Bonne année à tous !


Alli Soutak (B.O.F. Le Destin Youssef Chahine)