bio en en 2 tweets…

Au départ, je n’ai pas fait de la musique pour en vivre, mais pour ne pas mourir. Cela a plutôt fonctionné. Ce n’est peut-être pas très gai, mais, pourtant, j’aime rire. Il faut rire…de tout ( selon Desproges, pas avec n’importe qui !). Rire, c’est être dans l’instant présent.

En aparté avec Dominique Serve

Un mot pour commencer le questionnaire: hormis l’amour de nos proches, il y a deux choses pour moi indispensables à la quelquefois dure traversée de la vie : le rêve et le rire.

L’adjectif qui vous décrit le mieux : un adjectif marseillais : « fada ! »

Votre principale qualité : la ténacité

Votre principal défaut : l’impatience

Votre mot ou locution pour parler musique : prédication

Votre mot personnel pour décrire votre métier : constructeur

Le livre de votre vie : « La connaissance de soi » de M.M. Davy

Le disque à écouter en toutes circonstances : les cantates de Bach par Philippe Herreweghe

Si vous étiez un tableau, une œuvre d’art : « L’oiseau » de Brancusi

Un mouvement humanitaire, politique, écolo etc. que vous pourriez suivre ? Amnesty International

Ce qui vous incite à vous dépasser : le Désir

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été musicien : des maths (à partir de 4 dimensions), ou bien charpentier.

Qu’est-ce qui vous émeut dans le monde la musique : le contact musical avec l’autre. Celui qui ne passe pas par l’audition.

Qu’est-ce qui vous horripile dans le monde de la musique : ce qui n’est pas la Musique.

Vous avez carte blanche totale (moyens, lieu, communication…), vous proposez : une grande maison dans un petit village pour recevoir tous les musiciens de différents horizons que j’affectionne. Elle aurait une belle et très grande salle de musique, dans laquelle se trouverait l’orgue dont nous avons rêvé, avec mon ami Jean Daldosso (facteur d’orgues), quelques clavecins, des clavicordes… On y travaillerait beaucoup, différentes sortes de musique et de spectacles et on en ouvrirait les portes quand on le sentirait, pour recevoir les gens qui passent à ce moment-là.

Nous serions des « producteurs » de spectacles imprévisibles.

Une envie : Vivre

Un regret : je n’en ai pas. La vie a été comme elle a été, et c’est très bien.

Une folie : une chaque jour…

Icônes… de la musique : Bach

…de la science : Semmelweis

…de la littérature : Baudelaire

… de l’histoire : tous ceux qui résistent

La qualité que vous appréciez particulièrement chez les autres : l’écoute et la vraie compassion

La personne avec qui vous aimeriez jouer : hormis celles avec qui je joue déjà, Dominique Pifarely, Vincent Courtois, Michel Godard…

Les artistes que vous auriez aimé voir jouer ensemble (sans contrainte d’époque ni crainte de mélange des genres) : Jimmy Hendrix et Samson François

L’œuvre que vous auriez aimé avoir écrite : je ne peux pas me poser cette question. Une œuvre émane de celui qui l’a écrite et appartient à tous ceux qui l’aiment. J’écris ce qui vient de moi.

L’œuvre dont on n’avait pas besoin : il y en a beaucoup.

Une citation, un proverbe : « Heureux les fêlés, ils laissent passer la Lumière » (Michel Audiard)

Un mot pour clore ce questionnaire : la musique est une puissante voie de spiritualité. Elle amène d’abord à (au) Soi, porte du dépassement de soi