En aparté avec Guillaume Chaumard, pianiste

Un mot pour commencer le questionnaire : enthousiasme

L’adjectif qui vous décrit le mieux : autodidacte

Votre principale qualité : la persévérance

Votre principal défaut : angoissé

Votre mot ou locution pour parler musique : la fragilité

Votre mot personnel pour décrire votre métier : ludique

Le livre de votre vie : Le double, de Dostoïevski

Le disque à écouter en toutes circonstances : A Love Supreme de John Coltrane

Si vous étiez un tableau, une œuvre d’art : Nighthawks de Edward Hopper

Un mouvement humanitaire, politique, écolo etc. que vous pourriez suivre ? la S.P.A

Ce qui vous incite à vous dépasser : la musique

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été musicien : footballeur

Qu’est-ce qui vous émeut dans le monde la musique : l’aspect viscéral et instantané

Qu’est-ce qui vous horripile dans le monde de la musique : les jugements de valeur, notamment entre les musiques dites savantes et la musique populaire

Vous avez carte blanche totale (moyens, lieu, communication…), vous proposez : de donner une vraie place à la musique et aux arts dans l’enseignement général et de les valoriser. Monter des orchestres, des fanfares, des spectacles…A l’école puis au collège la musique m’a souvent été présentée comme austère et superflue et si je n’avais pas eu la chance de croiser les bonnes personnes cette image serait sans doute restée…

Une envie : traverser l’Atlantique en voilier

Un regret : ne pas avoir commencé la musique plus jeune

Une folie : continuer à faire de la musique

Icônes… de la musique : Bach, Schubert, Jarrett, Coltrane, Hendrix

…de la science : Galilée, Marie Curie

…de la littérature : Proust, Shakespeare

… de l’histoire : Jean Moulin, Nelson Mandela

La qualité que vous appréciez particulièrement chez les autres : l’humilité

La personne avec qui vous aimeriez jouer : on est dans le fantasme : Bobby Mc Ferrin

Les artistes que vous auriez aimé voir jouer ensemble (sans contrainte d’époque ni crainte de mélange des genres) : Igor Stravinsky et Herbie Hancock

L’œuvre que vous auriez aimé avoir écrite : de Jean-Louis Chautard et Gérard Grandjean sur une musique de Pierre Bénichou et Marie Grospierre : « Misère »…

L’œuvre dont on n’avait pas besoin : Lady Gaga

Une citation, un proverbe : « On est puceau de l’horreur comme on l’est de la volupté« , Céline

Un mot pour clore ce questionnaire : jouons !