bio en 2 tweets…

Donner du sens à travers ce que l’on en a intimement compris… Cela peut ouvrir des chemins jamais arpentés et cette idée me fascine. Pour moi le véritable interprète c’est cela. Ce défricheur, ce déchiffreur de l’âme profonde de la musique qu’il sert, vecteur sensible de tous les possibles, en tout lieu respectueux et sincère…

En aparté avec Yann Péran, guitariste/théorbiste…

Votre principale qualité : la sincérité

Votre principal défaut : trop gentil (et oui cela peut être un défaut dans la vie !)

Votre mot ou locution pour parler musique : profondeur

Votre mot personnel pour décrire votre métier : magique

Le disque à écouter en toutes circonstances : Le clavier bien tempéré par Glenn Gould

Si vous étiez un tableau, une œuvre d’art : un tableau de Turner

Un mouvement humanitaire, politique, écolo etc. que vous pourriez suivre ? Aucun

Ce qui vous incite à vous dépasser : l’injustice

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été musicien : aider les autres

Qu’est-ce qui vous émeut dans le monde la musique : la richesse de styles transcendée par le prisme de ce que chaque interprète porte en lui de par son histoire et sa vision de la musique qu’il sert

Qu’est-ce qui vous horripile dans le monde de la musique : le conformisme, la reproduction stérile, les écoles

Une envie : aucune

Un regret : aucun

Une folie : faire jouer le sacre du printemps dans un stade de football

Icônes… de la musique : Hopkinson Smith

…de la science : Albert Einstein

…de la littérature : Victor Hugo

… de l’histoire : Gandhi, le Dalaï Lama

La qualité que vous appréciez particulièrement chez les autres : l’honnêteté

La personne avec qui vous aimeriez jouer : tous tant qu’ils sont sincères

Les artistes que vous auriez aimé voir jouer ensemble (sans contrainte d’époque ni crainte de mélange des genres) : Maurizio Polinni et David Oistrakh

L’œuvre que vous auriez aimé avoir écrite : tout Bach (!…)

L’œuvre dont on n’avait pas besoin : tout Rachmaninov (désolé Sergeï)

Une citation, un proverbe : Qui Vivra Verra

Un mot pour clore ce questionnaire : toute vision, toute approche, tout choix et prise de positions sont possibles tant qu’ils sont construits, entendus, sincères et assumés. Un musicien est un passeur merveilleux qui ne donne du sens à ce qu’il offre que s’il est totalement lui-même, sans esbroufe ni volonté de plaire.