House of Echo

Enzo Carniel


enzo carniel

Écoute




Effacer

Présentation

En me promenant un jour dans les paysages luxuriants de ma Provence natale, entre les romarins sauvages et les odeurs volatiles de fenouils; après quelques heures de marche un soleil éclatant qui pose un voile mat sur les collines lointaines que l’on regarde avec bienveillance; je tombai sur cette veille ruine au sommet d’un petit pic rocheux.

Envahie par la flore poétique, les vieilles pierres avaient gardé une certaine jeunesse par leur taille et leur forme qui n’étaient que quelque peu altérées par le temps.

Elles étaient posées là presque millénaires, acceptant, comme un grand-père son petit fils sur ses genoux pour lui raconter l’histoire de la vie, une petite mousse verte et discrète venant amplifier mon sentiment de contemplation.

Ce qui m’a le plus surpris fut l’état dans lequel je me trouvai à ce moment là, comme une réminiscence de vies antérieures que je n’avais pas vécues, une arborescence d’expériences humaines qui depuis la nuit des temps se fut accumulée dans cette vieille chaumière. Toutes les conditions étaient favorables à cet état de pleine conscience, et la beauté instantanée et millénaire de ces pierres en était pour beaucoup. La résonance silencieuse du lieu venait mettre un point final à mon observation. Je percevais dans l’acoustique les échos de la matière, de la pierre, du bois, du temps et des existences qui frôlèrent de près ou de loin la Maison de l’Écho….