Mais qu’arrive-t-il à l’industrie du disque ?

L’album le plus cher que j’ai produit a coûté 80 000 dollars.Le moins cher se fît avec du matos emprunté et une bande recyclée dans le salon d’un copain, et a coûté 12 dollars. Il ne sonne pas aussi bien, mais rend justice à son contenu (…) Pour la majorité des artistes, le chemin vers […]